II-102142 | Résidence de William Notman, 557, rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC, 1893

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
Résidence de William Notman, 557, rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC, 1893
Wm. Notman & Son
1893, 19e siècle
Plaque sèche à la gélatine
20 x 25 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
II-102142
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Architecture (8647) , Photographie (77678) , résidentielle (1254)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

DES QUARTIERS BOURGEOIS...

Dans toutes les grandes villes canadiennes, de nouveaux groupes sociaux émergent à cette époque. L'expansion du commerce et de l'industrie favorise d'abord l'épanouissement d'une grande bourgeoise d'affaires. Aux élites commerciales déjà en place s'ajoutent des hommes qui ont fait fortune dans l'industrie manufacturière alors en pleine croissance. Certains se hisseront au sommet de l'échelle sociale. Mais beaucoup plus nombreux sont ces industriels, commerçants et professionnels dont les revenus et le statut social seront le gage d'un niveau de vie confortable et d'une certaine respectabilité. Ce sont ces membres des classes moyennes qui jouent un rôle déterminant dans la transformation de la consommation.

References
Sources imprimées



Stanley G. Triggs, Le studio de William Notman. Objectif Canada, Montréal, Musée McCord d'histoire canadienne, 1992.



David Hanna, « Creation of an Early Victorian Suburb in Montreal », Urban History Review/Revue d'histoire urbaine, IX, 2 (octobre 1980), p. 38-64.



Paul-André Linteau, Histoire de Montréal depuis la Confédération, Montréal, Boréal, 1992, chapitre 4.

Source : circuit web 'La consommation : une passion victorienne' de Joanne Burgess, Université du Québec à Montréal (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Une photographie, réalisée par le studio William Notman & Son, de la résidence familiale située rue Sherbrooke à Montréal. L'acquisition de cette élégante demeure en 1876 consacre la réussite de Notman et son intégration à l'élite sociale.

  • La rue Sherbrooke est une des avenues les plus prestigieuses de Montréal. Les membres de la grande bourgeoisie y font construire des villas spacieuses entourées de magnifiques jardins. La résidence des Notman est voisine de celle de John Molson, à l'ouest de la rue Saint-Laurent.

  • Quand

    Entre les années 1840 et 1870, les marchands, les industriels et les membres de professions libérales quittent le centre-ville qui devient de plus en plus bruyant et achalandé. Ils fuient aussi la pollution des zones industrielles en quête de verdure et d'air frais.

  • Qui

    William Notman (1826-1891), natif d'Écosse, immigre à Montréal en 1856 et fonde son studio de photographie la même année. Notman s'impose rapidement comme un des plus importants photographes du Canada à l'époque victorienne, et est honoré du titre « Photographe de la reine ».