I-9176 | Le salon de M. Wood, Montréal, QC, 1863

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
Le salon de M. Wood, Montréal, QC, 1863
William Notman (1826-1891)
1863, 19e siècle
Plaque de verre au collodion humide
12 x 10 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
I-9176
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Architecture (8647) , Photographie (77678) , résidentielle (1254)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Si la place d'une femme est dans son foyer, la maison d'un homme est son château. On attend d'une épouse qu'elle « fasse de son époux, qu'elle aime, un prince heureux dans le plus heureux des domaines » (Godey's Lady's Book, mars 1850). À cette fin, on l'encourage à aménager dans la maison un endroit où son mari peut se réfugier. Cela peut se traduire simplement par un fauteuil aux coussins et au repose-pied brodés à la main. Ce peut être aussi un petit salon où l'homme lira le journal ou fumera. M. Wood s'est retiré dans une pièce relativement dégagée, où il porte des pantoufles ornées de broderie de laine de Berlin.

  • Quoi

    Le petit salon de M. Wood ne présente pas les surcharges étouffantes associées aux intérieurs de l'époque victorienne.

  • Cette photographie, qui n'a pas été prise en studio, diffère en cela des nombreuses photographies de l'époque figurant dans la collection Notman. Elle a été prise dans la maison de M. Wood.

  • Quand

    Les refuges masculins au 19 e siècle sont souvent des cabinets ou des fumoirs.

  • Qui

    L'esthétique féminine victorienne se manifeste dans le papier peint à motifs, les nombreux cadres et les cloches en verre qui protègent les objets précieux.