I-63666.1 | Les enfants de Mme John Notman, Montréal, QC, 1871

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
Les enfants de Mme John Notman, Montréal, QC, 1871
William Notman (1826-1891)
1871, 19e siècle
Sels d'argent sur papier monté sur papier - Papier albuminé
17 x 12 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
I-63666.1
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  divers (2917) , Photographie (77678) , portrait (53879)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Description

Cette photographie représente trois des enfants de Madame John Notman, née Mary Ellen Gatehouse (1840-1913) : Helen Brown, George Sloane et Isabel V. Notman.

John S. Notman (1830-1879) est le frère du fondateur du studio photographique William Notman de Montréal. Sa fille, Isabel V. Notman (1869-1880), est donc la nièce de William. Elle a cinq frères et soeurs : Helen Brown (1863-1940), George Sloane (1864-1942), James Henry (1873-1897), Margaret Alice (1875-1896) et Frederick William (1878-1968). Troisième enfant de la famille, elle meurt en 1880, à peine âgée de 11 ans.

Fils aîné de John S. Notman, George Sloane Notman devient l'apprenti de son oncle William à l'âge de 12 ans. Quand il s'installe à Boston en 1883, c'est pour travailler avec un autre de ses oncles, James, au 99 Boylston Street. Environ trois ans plus tard, sa mère, devenue veuve, et ses frères et soeurs viennent le rejoindre. Vers la même époque, le plus jeune fils de William Notman, Charles (1870-1955), arrive à Boston afin de travailler au studio de Park Street; il est suivi de la nièce de William, Annie (1864-1935), fille unique de Robert Notman (1837-1882). En 1890, c'est au tour du deuxième fils de William, George R. W. Notman (1868-1921), de venir les rejoindre. Pendant une période d'environ 12 ans, la famille Notman est donc représentée par plusieurs de ses membres à Boston. Un bon nombre d'entre eux, sinon la majorité, travaillent dans les studios.

En 1889, George Sloane Notman a quitté le studio et entrepris une carrière de peintre portraitiste, domaine dans lequel il fera carrière sous le nom de George Sloane. Il abandonne le patronyme de Notman en 1892, ne voulant pas être confondu avec son cousin George R. W. Notman. Voulant aussi distinguer son nouveau nom de celui du peintre bostonien bien connu John Sloan, George ajoute un « e » à la fin du sien. Ses descendants portent aujourd'hui le nom de Sloane.

Mademoiselle Nellie Notman (1863-1940), ou Helen Brown Notman, travaille pendant deux ans et neuf mois au studio photographique Notman, soit entre 1879 et 1882. Durant cette période, elle gagne un salaire bimensuel qui passe de 7 $ à 9 $. Aucune information ne permet de déterminer avec précision quelle est sa fonction au sein de l'entreprise.

Il est certain qu'elle n'est pas photographe, puisque aucune femme n'occupe ce poste chez Notman. Cependant, elle peut travailler à titre de réceptionniste, de secrétaire, de préposée à la salle d'habillage, de coloriste ou de retoucheur. Elle peut aussi travailler aux services d'impression, de finition ou d'expédition.