I-63541.1 | Sir Hugh Allan, Montréal, QC, 1871

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
Sir Hugh Allan, Montréal, QC, 1871
William Notman (1826-1891)
1871, 19e siècle
Sels d'argent sur papier monté sur papier - Papier albuminé
17.8 x 12.7 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
I-63541.1
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  masculin (26640) , Photographie (77678) , portrait (53879)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Une ville Britannique où bat un coeur Français

En 1850, les Montréalais d'origine britannique forment encore la majorité de la population de la ville. Or, avec le ralentissement de l'immigration et l'accélération de l'exode rural, la situation se renverse : les Canadiens français redeviennent majoritaires vers 1865, et à la fin du siècle, constituent 60 % de la population. Malgré cela, la ville a une allure nettement britannique de par ses institutions, son architecture et le rôle prédominant de la langue anglaise.

Le poids et l'influence de la grande bourgeoisie anglo-écossaise se font particulièrement sentir. Les Molson, les frères Allan, George Stephen, Donald Smith et William Macdonald accumulent d'immenses fortunes en investissant dans plusieurs secteurs ; ils contrôlent des entreprises d'envergure pancanadienne et entretiennent d'étroites relations avec la Grande-Bretagne.

  • Quoi

    Sir Hugh Allan (1810-1882), armateur et financier, est l'un des plus puissants hommes d'affaires de Montréal dans la seconde moitié du XIXe siècle. Il met sur pied la première ligne maritime assurant un service régulier entre Montréal et la Grande-Bretagne.

  • Né en Écosse, Hugh Allan passe la plus grande partie de sa vie à Montréal. Avec ses nombreuses entreprises, il contribue à renforcer la domination de la métropole montréalaise au Canada. Il investit dans la navigation, les chemins de fer, la télégraphie, le secteur bancaire, l'assurance et l'industrie manufacturière.

  • Quand

    En 1871, Hugh Allan, âgé de 61 ans, est probablement au sommet de sa puissance. Il habite la somptueuse résidence, baptisée Ravenscrag, qu'il a fait bâtir entre 1861 et 1864 sur les flancs du mont Royal.

  • Qui

    Hugh Allan est lui-même le fils d'un armateur écossais. L'un de ses frères, Andrew, le rejoint à Montréal, mais les autres restent en Écosse. L'entreprise de navigation de Hugh Allan est une affaire à laquelle participent les membres de la famille, des deux côtés de l'Atlantique.