I-40389.1 | Mme Lyde, Montréal, QC, 1869

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Mme Lyde, Montréal, QC, 1869
William Notman (1826-1891)
1869, 19e siècle
Sels d'argent sur papier monté sur papier - Papier albuminé
13.7 x 10 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
I-40389.1
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  féminin (18977) , Photographie (77678) , portrait (53879)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

L'essor des loisirs à partir des années 1840 est d'abord alimenté par une nouvelle conception de l'humain et des sources de son épanouissement. La valorisation de l'ordre est remplacée par le principe de l'expérience. On pense que l'être humain doit plutôt s'épanouir à travers ses actions et ses décisions personnelles que par la simple obéissance. Liberté et devoir remplacent le tandem subordination et soumission. Mais pour qu'une personne puisse pleinement exercer sa liberté et s'épanouir, elle doit être éduquée. Les loisirs qui visent ces nobles buts, telle la lecture, sont considérés comme un bon moyen pour former des êtres modérés et raisonnables.

References
Margaret Conrad et Alvin Finkel, History of the Canadian Peoples : Beginnings to 1867, Toronto, Pearson Education Canada Inc., 2002, p. 347-365.

  • Quoi

    La lecture est de plus en plus valorisée au 19e siècle, ce qui va donner naissance aux premières bibliothèques publiques dans les villes américaines et canadiennes.

  • La lecture est une activité solitaire, destinée à former des individus responsables et modérés. Elle se pratique dans un environnement calme.

  • Quand

    L'idée d'une éducation publique, accessible à tous, apparaît au cours des années 1830 et 1840, en même temps que se développe la société industrielle.

  • Qui

    Ce sont surtout les élites qui vont profiter de la circulation plus grande des livres, même si l'éducation pour tous est valorisée.