I-30063.1 | Adolphe Vogt, John Fraser et Henry Sandham, employés de Notman, Montréal, QC, 1868

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
Adolphe Vogt, John Fraser et Henry Sandham, employés de Notman, Montréal, QC, 1868
William Notman (1826-1891)
1868, 19e siècle
Sels d'argent sur papier monté sur papier - Papier albuminé
17 x 12 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
I-30063.1
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  masculin (26640) , Photographie (77678) , portrait (53879)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Description

Cette photographie représente trois employés du studio photographique Notman : Adolphe Vogt, John Fraser et Henry Sandham.

John A. Fraser est le premier directeur du service artistique embauché par William Notman. À 22 ans, il est déjà un aquarelliste accompli. Notman, peu satisfait du travail à la commande fourni par William Raphael, cherche un meilleur artiste. Quand, en 1860, il remarque les grands talents de John Fraser, il lui offre un emploi à plein temps. Né en Angleterre en 1838, Fraser a étudié à la Royal Academy. Il arrive au Canada en 1858 avec sa nouvelle épouse, ses parents et sa famille. Les Fraser s'établissent au Québec, à Stanstead, dans les Cantons de l'Est. C'est peut-être là que Fraser fait la connaissance de Notman lors d'un séjour de vacances des Notman au lac Memphrémagog.

John Fraser sera l'associé de William Notman pendant plus de 20 ans. Il passe huit ans au studio de Montréal où, à titre de directeur du service artistique, il reçoit un salaire plus élevé que tout autre employé, soit 61,50 $ par quinzaine. Pendant plus de 12 ans, il est directeur associé du studio Notman and Fraser de Toronto. Lorsqu'il rompt son association avec Notman, vers 1880, c'est pour poursuivre une carrière de paysagiste. Il vit aux États-Unis pendant un certain nombre d'années puis, en 1886, il est invité par William Van Horne, directeur général du Canadien Pacifique, à peindre dans les montagnes Rocheuses et Selkirk, le long de la ligne du chemin de fer de l'Ouest.

La contribution de Fraser à la production du studio Notman est substantielle. Non seulement sera-t-il reconnu comme l'un des aquarellistes les plus talentueux du Canada, mais il laissera aussi sa marque dans le coloriage photographique, pour lequel il met au point un style unique qui préserve la qualité de l'original, tout en conférant à l'épreuve un coloris riche et vivant. Les portraits coloriés par Fraser obtenaient beaucoup de succès auprès de la clientèle aisée de Notman.

John Fraser bénéficiait du respect des plus jeunes employés du service artistique, pour qui il était la fois un formateur et un mentor.

Henry Sandham est au nombre des meilleurs élèves de John Fraser, dont l'influence est manifeste dans ses premiers travaux. Sandham est embauché au studio Notman de Montréal à l'âge de 18 ans, à peu près au moment où Fraser se joint à l'entreprise. Sandham travaillera au studio pendant 20 ans. Il devient chef du service artistique quand Fraser part pour Toronto en 1868. En 1877, alors qu'il songe sérieusement à quitter le studio pour se consacrer à la peinture, une offre de partenariat avec Notman le convainc de rester. Cet arrangement ne durera que jusqu'en 1882 environ. Sandham part alors pour Boston , où il mènera une carrière prolifique d'illustrateur de livres. Les oeuvres signées de Sandham sont nombreuses. Leur qualité et leur variété attestent qu'il avait bien absorbé la leçon de Fraser, et donnent une indication de son importance au studio. Parmi celles-ci, mentionnons le Carnaval de patinage de 1870 et la photographie composite du Montreal Snowshoe Club de 1877. Cette dernière, qui montre plus de 300 membres du Montreal Snowshoe Club sur les pentes du mont Royal, remporte une médaille d'argent et s'attire la faveur de la critique à l'Exposition internationale de Paris en 1878.

Aucune information ne permet de savoir avec précision qui est Adolphe Vogt. Il ne semble pas être un employé du studio Notman de Montréal. Son nom ne figure pas dans le livre des salaires des employés du studio, conservé dans les archives du Musée, qui renferme le nom, la date d'arrivée et de départ ainsi que le salaire de chaque employé.