I-20033 | Autochtone avec des objets à vendre, Montréal, QC, 1866

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
Autochtone avec des objets à vendre, Montréal, QC, 1866
William Notman (1826-1891)
1866, 19e siècle
Plaque de verre au collodion humide
15 x 10 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
I-20033
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Autochtone (375) , Ethnologie (606) , Photographie (77678)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

À l'époque où cette photographie est prise, en 1866, les Premières nations de l'est du Canada sont établies sur des réserves depuis de nombreuses années et les guerres qui les opposaient au gouvernement appartiennent depuis longtemps au passé. Les communautés du Québec -- les Mohawks de Kanesatake et les autres nations autochtones de la vallée du Saint-Laurent -- vivent pacifiquement sur des terres qui leur sont exclusivement réservées. Cet homme, qui appartient à la nation huronne-wendat de Lorette (aujourd'hui Wendake), est perçu non comme une menace, mais comme un personnage pittoresque. Les objets culturels qu'il tient dans ses mains -- raquettes, mocassins, pochettes, empiècements brodés en poil d'orignal -- sont pour le photographe de simples « curiosités », des pièces qu'on achète en guise de souvenirs d'une rencontre avec un Autochtone.

  • Quoi

    Cette photographie montre un homme qui exhibe des raquettes, des mocassins et d'autres objets hurons-wendats.

  • La photographie a été prise à Montréal. Elle représente un marchand huron-wendat, qui vend vraisemblablement sa marchandise à domicile ou sur les marchés de Montréal.

  • Quand

    La photographie a été réalisée en 1866.

  • Qui

    Le photographe n'a pas indiqué le nom de l'homme, mais en comparant ce cliché avec d'autres photos, on sait qu'il s'agit d'un Huron-wendat du nom de François Gros Louis. Néanmoins, la photographie entend représenter un type culturel plutôt qu'un individu.