C002-A_7-225.1 | Ligne nord-sud regroupant tous les intérêts associés au chemin de fer et au transport par bateau à vapeur entre Montréal et New York

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Billet
Ligne nord-sud regroupant tous les intérêts associés au chemin de fer et au transport par bateau à vapeur entre Montréal et New York
1856, 19e siècle
Encre sur papier
17.5 x 34.2 cm
C002-A_7-225.1
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Billet (8)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les chemins de fer et la nécessité d'un Canada stable et uni sont au centre des revendications pour une union fédérale. Les chemins de fer transportent, entre autres, les immigrants, le courrier, l'armée et les passagers. Les contrats du gouvernement sont toujours d'importance.


Cet horaire datant de 1856 montre les correspondances entre les bateaux à vapeur et les chemins de fer pour faciliter le trajet entre Montréal et New York. Sur l'indicateur reproduit ici, on précise qu'il s'agit de « dispositions pour l'été ». Les cours d'eau sont fermés pendant les périodes de débâcle. Les ponts de chemin de fer, comme le pont Victoria à Montréal, vont faciliter un service de transport par train à l'année.

  • Quoi

    Les trains étaient encore plus assujettis aux horaires qui, si possible, ne variaient pas en fonction des saisons ou de l'heure de la journée. Alors qu'auparavant les longs voyages étaient calculés en jours, les trajets de train l'étaient maintenant en minutes.

  • Cet indicateur de 1856 était utilisé quatre ans avant l'ouverture du pont Victoria. Les passagers en 1856 traversaient le fleuve Saint-Laurent en bateau à vapeur et se rendaient en train au lac Champlain, où ils devaient prendre un autre vapeur.

  • Quand

    Cet indicateur présente les correspondances entre les bateaux à vapeur et les trains pour faire le voyage entre Montréal et New York. Alors qu'aujourd'hui un vol entre Montréal et New York ne dure qu'un peu plus d'une heure, en 1856 il fallait compter plus de 24 heures pour couvrir la distance entre les deux villes.

  • Qui

    Les chemins de fer transportent, entre autres, les immigrants, le courrier, l'armée et les passagers.