AB-838 | Le nouvel opéra bouffe américain Évangéline

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Partition de musique
Le nouvel opéra bouffe américain Évangéline
Edward E. Rice
1885, 19e siècle
Papier
15 x 20 cm
AB-838
Cet artefact appartient au : © Musée acadien de l'université de Moncton
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Au XIXe siècle, le monde du théâtre offre au public non seulement des oeuvres classiques, mais également des pièces vouées au divertissement. On produit donc des opéras-comiques ou « opéras bouffes », au grand plaisir du public. Ces pièces vont délibérément contre l'esprit du classicisme et du romantisme qui sont toujours appréciés par l'élite éduquée de l'époque. On s'en moque même, d'ailleurs.

Le poème d'Évangéline, oeuvre qui exemplifie le romantisme américain à son plus haut niveau, n'y échappe pas. Ainsi paraît, en 1874, l'opéra bouffe américain Evangeline de Rice et Goodwin.

Dans cette pièce, on s'amuse en exagérant le récit de Longfellow. Évangéline, dans sa quête de Gabriel, se promène en montgolfière et même sur le dos d'une baleine. Ses pérégrinations la mènent en Arizona, aux pyramides d'Égypte et dans les mines de diamants d'Afrique. Gabriel est joué par une femme, et les comédiens sont parfois vêtus de costumes fantasques et ridicules.

  • Quoi

    Ceci est une partition de l'opéra bouffe Evangeline.

  • La pièce est présentée au Fourteenth Street Theatre, à New York.

  • Quand

    L'oeuvre est originellement présentée en 1874, avec une première reprise en 1877. Cette partition date de la deuxième reprise de la pièce, en 1885 ; au total, la pièce sera présentée 251 fois.

  • Qui

    La musique est composée par Edward E. Rice (1848-1924). Les paroles sont de J. Cheever Goodwin (1850-1912).