994.71.1a-b | Tablier

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Tablier
1901, 20e siècle
31 x 34 cm
Don du Mount Hermon Lodge No.7
994.71.1a-b
Cet artefact appartient à : © North Vancouver Museum and Archives
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les francs-maçons, fraternité internationale vouée à l'entraide et à la camaraderie et dont les membres observent des rites secrets fort élaborés, sont actifs un peu partout en Amérique du Nord à la fin des années 1800 et font leur arrivée très tôt à Moodyville. Comme il est difficile d'aller et venir dans cette région éloignée, les hommes appartenant à l'élite du village décident de créer leur propre loge des francs-maçons pour éviter d'avoir à se rendre à New Westminster. Le nom choisi est la Mount Hermon Lodge, qui existe encore aujourd'hui à Vancouver. Josiah Hughes en est le premier vénérable maître, Coote Chambers le premier secrétaire, et Sewell Moody (1834-1875), propriétaire de la scierie, se contente du modeste poste de surveillant. Comme presque tous les membres potentiels ont un lien avec la scierie, le bâtiment abritant la loge est construit tout près de l'entreprise, du côté nord. Lors de son inauguration, la loge compte 17 membres. Le bâtiment sert également de sale communale, en plus d'abriter le Mechanics' Institute, une bibliothèque ainsi qu'un cabinet de curiosités. Des services religieux chrétiens sont également célébrés à cet endroit.

  • Quoi

    Ce tablier remontant au tournant du siècle dernier fait partie des décors et des rites secrets des francs-maçons qui sont actifs à Moodyville.

  • Fondée à Moodyville, la loge Mount Hermon déménage à Vancouver en 1886, pour devenir l'une des plus importantes loges de Colombie-Britannique

  • Quand

    Le grand maître provincial consacre la loge et procède à l'installation de ses officiers en 1869.

  • Qui

    Ce tablier a été porté par un membre anonyme de la loge Mount Hermon. Souvent, les membres demandaient à être enterrés avec leurs insignes.