978.78.3 | Bouteille

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Bouteille
1885, 19e siècle
Verre
28 x 10 cm
Don de Mrs. I.E. Anderson
978.78.3
Cet artefact appartient à : © North Vancouver Museum and Archives
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Même si, pendant toute sa vie, Sewell Moody (1834-1875) interdit formellement la consommation de boissons alcooliques dans son village, de nombreuses bouteilles d'alcool seront par la suite retrouvées sur les lieux. Son sens pratique typiquement yankee ainsi que son expérience de travail lui avaient sans doute permis de conclure que l'alcool et les machines ne faisaient pas bon ménage et que la consommation de ce produit risquait de nuire à la productivité. Il se peut aussi qu'il ait été influencé par le mouvement de tempérance qui sévit alors en Amérique du Nord, et dont l'objectif est d'assainir les moeurs sociales en prônant une abstinence totale ou partielle. Toutefois, cette interdiction ne semble pas s'être maintenue longtemps, si l'on en croit un visiteur qui s'est rendu sur les lieux à la fin des années 1880, et selon qui des spiritueux étaient servis à l'hôtel de Moodyville. Cette bouteille de gin de couleur verdâtre a été excavée en 1972 dans l'ancien dépotoir du village, qui regorge encore aujourd'hui de fragments de ces bouteilles. Les stries qui parcourent la bouteille indiquent qu'elle a été fabriquée avec un moule en bois.

  • Quoi

    Le gin hollandais en provenance de Rotterdam, en Hollande, est régulièrement importé par caisses vers la côte Ouest canadienne. Le gin est la boisson des vrais travailleurs. La bouteille à quatre côtés est conçue pour tenir aisément dans une caisse de 12.

  • À l'époque, Rotterdam possède 300 distilleries qui exportent leurs produits un peu partout dans le monde. Le gin est fabriqué à partir de céréales et aromatisé avec des baies de genièvre.

  • Quand

    La bouteille remonte à environ 1885 ou 1890. Les travailleurs de Moodyville boivent peut-être du gin pour soulager leurs douleurs musculaires ou pour noyer l'ennui que leur procure leur travail répétitif.

  • Qui

    Au lendemain de la mort de Sewell Moody, les hommes de Moodyville soutiennent qu'il vaut mieux boire un verre à la maison chaque soir que d'aller se cuiter tous les week-ends à Vancouver, sur l'autre rive.