962 | Ticket d'automobile pour le pont Lions Gate

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Ticket
Ticket d'automobile pour le pont Lions Gate
1938, 20e siècle
6 x 9 cm
962
Cet artefact appartient à : © North Vancouver Museum and Archives
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Le pont Lions Gate ayant été construit par des promoteurs privés, les utilisateurs devaient verser un droit de péage à la First Narrows Bridge Company afin de rembourser les investisseurs. Un billet de voiture hebdomadaire coûtait 1, 25 $ alors que les piétons devaient payer 7,5 cents par passage et les voitures 25 cents (plus 5 cents par passager supplémentaire). Reeve Joseph B. Leyland de West Vancouver acheta le premier billet et le maire de Vancouver, George C. Miller, le deuxième. Les cabines de péage et le bâtiment administratif, dessinés par l'agence d'architectes locale Palmer & Bow, étaient situés à l'extrémité nord du pont. Palmer & Bow avaient aussi conçu Kew House, la demeure luxueuse de A.J.T. Taylor à West Vancouver. En 1952, la dette aux investisseurs était remboursée ; la province de Colombie-Britannique acheta le pont pour 6 millions de dollars trois ans après. Le gouvernement continua de percevoir un droit de péage par le biais de la British Columbia Toll Bridges Authority jusqu'en 1963, ce qui a eu pour conséquence que les utilisateurs ont payé le pont deux fois.

  • Quoi

    Ce billet de péage hebdomadaire permettait aux utilisateurs de traverser le nouveau pont Lions Gate.

  • Les utilisateurs devaient s'arrêter aux cabines de péage, situées à l'extrémité nord du pont, près de Marine Drive.

  • Quand

    Les premiers billets pour automobiles ont été mis en vente le 14 novembre 1938.

  • Qui

    Au début, la First Narrows Bridge Company percevait les droits de péage. Après l'achat du pont par la province en 1955, c'est la British Columbia Toll Bridges Authority qui les percevait.