7167 | Le « Britain's Queen »

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Modèle réduit de navire
Le « Britain's Queen »
James Lawton
1839, 19e siècle
147.3 x 87 x 203.2 cm
7167
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

À la fin du 19e siècle, l'industrie de la construction navale abandonne le bois et le vent au profit du métal et de la vapeur. Les marchands du Nouveau-Brunswick, toutefois, choisissent de ne pas investir dans les nouvelles techniques de construction, optant plutôt pour les entreprises de l'avenir : les industries manufacturières et les chemins de fer. De plus, les qualifications nécessaires à la construction de bateaux en bois n'étaient pas facilement adaptables à la production de navires en métal : il aurait donc été nécessaire de former une toute nouvelle main-d'oeuvre.

Source : circuit web 'Le vent dans les voiles' de Musée du Nouveau-Brunswick (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    La maquette n'a pas été faite d'après un navire du même nom, mais semble avoir été conçue comme une réclame publicitaire pour représenter l'entreprise de William et James Lawton et l'ensemble de la construction navale au Nouveau-Brunswick.

  • Une fois terminée, la maquette a été suspendue dans la pharmacie du Dr John Smith, sur Dock Street, à Saint John.

  • Quand

    La maquette a servi dans un défilé célébrant l'inauguration des travaux du Eastern and North American Railway en 1853, et peu après, a été donnée au Mechanics Institute de Saint John, le prédécesseur du musée du Nouveau-Brunswick.

  • Qui

    James Lawton a construit la maquette Britain's Queen en 1839.