27-77 | Ouvrières du département d'électricité

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Ouvrières du département d'électricité
Dominion Photo
1945, 20e siècle
18 x 23 cm
27-77
Cet artefact appartient à : © North Vancouver Museum and Archives
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les femmes s'acquittaient habituellement des tâches qui nécessitaient une moins grande force physique. À la Burrard Dry Dock, la plupart effectuaient des tâches de finition dans l'atelier d'électricité ou servaient de passeuses au sein des équipes de rivetage. Toutefois, certaines travaillaient à la fabrication des plaques ou comme aides-menuisières, signaleures pour derrick, aides-magasinières, conductrices de pilon, fileteuses de vis ou occupaient d'autres postes jusque-là réservés aux hommes. L'entreprise priorisait l'embauche de jeunes femmes célibataires. Les premières femmes qui travaillèrent sur les chantiers ont dû lutter pour se faire respecter et pour devenir membres du syndicat, mais elles furent acceptées lorsqu'elles prouvèrent leur aptitude à faire le travail. Les règles de sécurité obligeaient les femmes à ne pas porter de bijoux et à relever leurs cheveux au moyen d'un foulard, d'une casquette ou d'un chapeau. Sur une affiche d'époque de la Burrard Dry Dock, on souligne le côté glamour de l'agencement foulard et casquette, en ajoutant que « les filles en raffolent, car c'est à la fois dépouillé et élégant. » Certaines tentaient de conférer une touche féminine à leur tenue vestimentaire, en portant des salopettes à manches ballon et à taille ajustée.

  • Quoi

    Des femmes effectuent des travaux de finition dans l'atelier d'électricité de la Burrard Dry Dock. L'enroulement d'induits et l'assemblage de petits moteurs constituaient des tâches importantes ici.

  • C'est en août 1942 que l'on construisit le magasin et le département d'électricité, du côté nord du chantier, afin de répondre à la demande de production en temps de guerre.

  • Quand

    Cette photo fut prise en juillet 1945, à l'étage supérieur de l'atelier. L'étage du dessous contenait des transformateurs, qui acheminaient l'électricité vers les sous-stations du chantier et vers de nombreux compresseurs.

  • Qui

    Val Attwood, Peggy Milstead et Sue Ferguson fabriquent des brides pour câbles électriques, tandis que Gladys Conway effectue le perçage des bâtis et que Jean McKay poinçonne les brides.