27-2303 | Lancement du Navire de sa Majesté « Beachy Head »

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
Lancement du Navire de sa Majesté « Beachy Head »
Vers 1944, 20e siècle
24 x 19 cm
27-2303
Cet artefact appartient à : © North Vancouver Museum and Archives
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Selon une coutume enracinée dans le mythe et entremêlée de religion, tout nouveau navire devait être baptisé par une femme, qui y procédait en fracassant une bouteille de champagne sur la proue. Habituellement, des centaines de dignitaires et d'employés étaient présents en de telles occasions. Durant les premières années de la guerre, on n'avait pas eu beaucoup de temps à consacrer à des cérémonies telles que celle qui est illustrée ici; pour cette occasion-ci, on avait aménagé une tribune d'honneur et déployé le Wallace Pipe Band. En 1945, l'urgence de procéder au lancement et à la livraison de cargos était beaucoup moins grande. Dans ce cas-ci, l'occasion était d'autant plus belle qu'il s'agissait d'un navire livré à la Royal Navy britannique. C'est d'ailleurs ce qui explique la présence du drapeau canadien (le Red Ensign) aux côtés de l'Union Jack, qui occupait la place de choix à la proue. La travailleuse de chantier Alice Kruzic se souvient d'un lancement en 1944 : « Quand j'ai vu ce navire glisser jusqu'à l'eau, j'étais si fière. Je voulais tellement contribuer à la victoire contre les fascistes. »

  • Quoi

    On voit ici le lancement par la Burrard Dry Dock du HMS Berry Head, l'un des 10 navires convoyeurs de maintenance construits pour la Royal Navy britannique en vue de participer à des opérations de guerre dans le Pacifique.

  • Le HMS Berry Head était destiné à l'Asie du sud-est et à l'Extrême-Orient, où il devait permettre l'entretien des machines et la livraison d'équipement dans des zones éloignées, non soutenues par des bases navales alliées.

  • Quand

    On procéda au lancement du HMS Berry Head le 21 octobre 1944. Il avait fallu 335 jours pour le terminer, soit trois fois plus que pour les navires construits durant les années les plus cruciales de la guerre.

  • Qui

    Quatre navires convoyeurs de maintenance construits à la Burrard Dry Dock assuraient l'entretien et la maintenance de la flotte de la Royal Navy dans le Pacifique : le HMS Berry Head, le HMS Flamborough Head, le HMS Beachy Head et le HMS Duncansby Head.