21978 | Coq

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Jouet
Coq
Vers 1860, 19e siècle
24 x 10.7 cm
Don de E. Portia MacKenzie, 1962 (Emma Carleton Jack Memorial Collection)
21978
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les gens de l'époque victorienne, dont la famille Jack, accordent beaucoup d'importance aux valeurs éducatives et ludiques des jouets. Fascinés par la technologie et les dispositifs mécaniques, les parents offrent à leurs enfants des livres et des casse-têtes éducatifs pour stimuler leur curiosité. Avec le développement des nouvelles technologies, les jouets deviennent de plus en plus complexes. Les nouveaux matériaux et méthodes de fabrication permettent également une production accrue de jouets vendus à prix raisonnable, ce qui les rend accessibles à une plus grande partie de la population. William (1811-1886) et Emma Jack (1825-1895) faisaient preuve de créativité et d'originalité en ce qui a trait aux jouets qu'ils offraient à leurs 11 enfants. La base sur laquelle repose ce jouet à pousser, représentant un coq aux couleurs vives, est munie d'un dispositif de bruitage qui offrait à l'enfant une expérience à la fois auditive et visuelle.

  • Quoi

    Ce jouet en papier-mâché a été peint de manière à imiter le grain du bois.

  • À l'époque victorienne, la garde et l'éducation des jeunes enfants étaient souvent confiées à une bonne d'enfants ou une gouvernante qui s'occupait des enfants dans la nursery.

  • Quand

    Ce jouet est entré dans la collection du Musée du Nouveau-Brunswick en 1934 après le décès de Helen Ramsay Jack (1861-1934), la plus jeune soeur de Fanny Jack.

  • Qui

    Ce jouet a sans doute appartenu à William Arthur Jack (1859-1926), le plus jeune frère de Fanny Jack (1854-1913).