2001.20 | Fauteuil

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Fauteuil
1960-1970, 20e siècle
102 x 56 cm
Don de Louis J. Robichaud
2001.20
Cet artefact appartient au : © Musée acadien de l'université de Moncton
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Le 27 juin 1960, le Nouveau-Brunswick élit un avocat acadien, Louis-J. Robichaud, comme premier ministre. Le programme électoral de Robichaud, animé par la notion de « chance égale pour tous », prévoit de nombreuses réformes sociales, et c'est ce qui lui permet de remporter la victoire. Robichaud devient ainsi le premier Acadien à être élu premier ministre du Nouveau-Brunswick. Il occupera cette fonction jusqu'en 1970.

Très peu de temps après son arrivée au pouvoir, Louis-J. Robichaud ordonne la création d'une commission royale d'enquête sur l'enseignement supérieur. La Commission Deutsch recommandera la création de l'Université de Moncton, qui ouvre ses portes en 1963. En 1969, le gouvernement Robichaud fait adopter la Loi sur les langues officielles, faisant du Nouveau-Brunswick la seule province officiellement bilingue du Canada. En pratique, cette loi signifie que les francophones ont maintenant le droit d'obtenir des services dans leur langue maternelle devant les tribunaux et dans l'administration publique provinciale.

  • Quoi

    Ce fauteuil de travail a appartenu à Louis-J. Robichaud (1925-2005). Les armoiries du Nouveau-Brunswick sont sculptées en relief sur le dossier.

  • Louis-J. Robichaud a utilisé ce fauteuil dans l'édifice du Centenaire à Fredericton au Nouveau-Brunswick.

  • Quand

    Louis-J. Robichaud a conservé ce fauteuil pendant son mandat comme sénateur, de 1973 à 2000. Louis-J. Robichaud est décédé en janvier 2005.

  • Qui

    Louis-J. Robichaud a été premier ministre du Nouveau-Brunswick de 1960 à 1970.