1999.344.4 | Mine d'amiante, Black Lake, QC, 1895

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
Mine d'amiante, Black Lake, QC, 1895
1895, 19e siècle
Sels d'argent sur papier
20.2 x 25.4 cm
Don de la succession de Mr. Alfred Penhale
1999.344.4
Cet artefact appartient au : © Musée minéralogique et minier de Thetford Mines
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

À l'époque « héroïque » de l'exploitation primitive, avant les débuts de la mécanisation, la région de Thetford, au centre du Québec, fait immanquablement penser au Far West américain. Un inspecteur des mines écrit en 1884 : « De nombreux débits de boisson se sont ouverts dans cette partie reculée de nos cantons où l'on est encore sous l'ombrage des forêts vierges et où l'on croit que la loi ne peut pénétrer. À plusieurs reprises depuis deux ans, des tapageurs pris d'ivresse y ont commis de graves désordres, ont été jusqu'à arrêter des trains du chemin de fer Le Québec Central. »

  • Quoi

    Pour transporter l'amiante hors d'un puits, deux systèmes sont concurremment utilisés : des wagonnets circulant sur des rails de bois franc, maintenant recouverts de lames d'acier, et des boîtes manoeuvrées par des treuils à manège et à vergue.

  • Ces travailleurs se trouvent au fond d'un puits situé à Black Lake dans le canton de Coleraine, près de la limite séparant les exploitations de la United Asbestos of London et de l'Anglo-Canadian Asbestos Co.

  • Quand

    Cette photo a été prise en 1895. Dans les années 1890, l'octroi de permis pour la vente de boissons alcoolisées suscite encore de vives discussions entre curés, inspecteurs des mines et élus municipaux.

  • Qui

    Ces travailleurs qui ressemblent à des cow-boys ou à des chercheurs d'or américains sont en grande majorité des Canadiens français.