1999.342.5 | Mine d'amiante, Black Lake (?), QC, vers 1915

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Mine d'amiante, Black Lake (?), QC, vers 1915
Vers 1915, 20e siècle
Sels d'argent sur papier
17.7 x 22.8 cm
Don de la succession de Mr. Alfred Penhale
1999.342.5
Cet artefact appartient au : © Musée minéralogique et minier de Thetford Mines
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Dans les trois premières décennies du 20e siècle, le transport du minerai est assuré par des wagons tirés par des locomotives à vapeur. L'industrie de l'amiante fonctionne elle aussi « à toute vapeur ». Malgré quelques ralentissements au début des années 1920 notamment, la demande est en général très forte.

Lorsque, pendant certaines saisons hivernales, les compagnies doivent ralentir un peu l'activité minière proprement dite, elles retiennent les services de leurs travailleurs en leur offrant de l'ouvrage dans des activités connexes : il peut s'agir de construire des bâtiments pour loger des mineurs ou pour remiser du matériel d'exploitation. Une partie de la main-d'oeuvre peut également être affectée à des travaux de réparation ou de défrichement.

  • Quoi

    Les bennes remplies au fond de la mine sont acheminées par câble aérien jusqu'à de petits convois. Le minerai est transféré dans les wagons que les locomotives à vapeur tirent jusqu'à l'atelier de traitement.

  • Il s'agit probablement de la mine Vimy à Vimy Ridge, près de Coleraine, dans le centre du Québec. La colline où on exploitait la mine fut surnommée, à partir de 1917, « crête de Vimy » en souvenir de la victoire canadienne en Europe en 1916. Depuis 1889, on exploite sporadiquement des gisements d'amiante à cet endroit.

  • Quand

    Entre 1895 et 1913, les compagnies d'amiante produisent généralement sans arrêt, souvent jour et nuit quelle que soit la saison. On compte sur les doigts d'une main les hivers où certaines d'entre elles ont dû fermer leurs mines et ateliers pendant quelques temps : 1902-1903, 1904-1905, 1908-1909, 1910-1911. Cette photo a été prise vers 1917.

  • Qui

    Ces ouvriers étaient peut-être des agriculteurs autrefois, mais à cette époque, on peut supposer que le travail des mines est devenu leur unique métier, puisque les compagnies d'amiante trouvent désormais à les employer hiver comme été.