1999.326.5 | Mine Jacobs (?), Thetford Mines, QC, vers 1930

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Mine Jacobs (?), Thetford Mines, QC, vers 1930
Vers 1930, 20e siècle
Sels d'argent sur papier
19.2 x 24 cm
Don de la succession de Mr. Alfred Penhale
1999.326.5
Cet artefact appartient au : © Musée minéralogique et minier de Thetford Mines
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Au tournant du 20e siècle, à mesure que les puits d'extraction de l'amiante deviennent plus profonds, le système des treuils à manège est supplanté par celui des grues à câble aérien : des câbles montés sur poulies et reliés à des tours (ou derricks) situées de chaque côté du puits permettent de hisser à la surface des bennes en bois.

Ces grues à câble facilitent grandement la tâche des mineurs, mais elles constituent aussi une source de danger. Des bennes passent régulièrement au-dessus des travailleurs et il n'est pas rare que des pierres s'en échappent. Parfois aussi, le câble de suspension se rompt. Le chargement des bennes au fond de l'excavation ou leur déchargement à la surface occasionnent également de nombreuses blessures. Il arrive, entre autres, qu'à la suite de fausses manoeuvres, les bennes redescendent trop vite et écrasent les ouvriers restés dessous.

  • Quoi

    Des bennes sont acheminées vers un puits à l'aide de grues à câble. Elles en remonteront débordantes de pierres qui seront déchargées dans des wagonnets, comme celui qu'on entrevoit à gauche.

  • Le système des grues à câble a été utilisé dans toutes les mines d'amiante à partir de la fin du 19e siècle et jusque dans les années 1930. Ces derricks et ces bennes ressemblent beaucoup à ceux qui étaient utilisés à la mine Jacobs de Thetford Mines.

  • Quand

    Si cette photo a bel et bien été prise à la mine Jacobs, elle date probablement de 1911. Cette année-là, l'inspecteur des mines rapporte que cette carrière, ouverte depuis l'été 1909, compte « neuf derricks à cables (sic) mus chacun par un treuil électrique.»

  • Qui

    Pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918), les mécaniciens de grues à câble sont de plus en plus jeunes, même si la loi fixe à vingt ans l'âge minimum pour faire fonctionner ce genre de machines. Ce sont en outre des garçons de quatorze à seize ans qui servent d'intermédiaires entre ces « mécaniciens » et les hommes chargeant les bennes au fond des mines. Dans cette fonction, la moindre distraction peut entraîner une erreur de signal et provoquer une catastrophe...