1999.318.96 | Atelier d'ensachage, mine King, Thetford Mines, QC, 1936

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Atelier d'ensachage, mine King, Thetford Mines, QC, 1936
1936, 20e siècle
Sels d'argent sur papier
9.7 x 13.8 cm
Don de la succession de Mr. Alfred Penhale
1999.318.96
Cet artefact appartient au : © Musée minéralogique et minier de Thetford Mines
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Le travail en atelier (soit le scheidage, qui consiste à trier le minerai à la main et à séparer la fibre de la roche avec un marteau, et surtout l'ensachage, qui consiste à mettre la fibre traitée manuellement ou mécaniquement dans des sacs de 100 livres [45 kg]) est sans doute celui qui expose le plus les travailleurs à respirer la poussière d'amiante. En 1922, un règlement adopté par la Ville de Thetford Mines oblige les exploitants à prendre des mesures pour éliminer la poussière qui s'échappe des ateliers. Ce règlement n'a cependant pas pour objet de préserver la santé des travailleurs : les conseillers municipaux désirent simplement améliorer l'apparence de la ville.

  • Quoi

    Il s'agit de l'intérieur d'un atelier où on procède à l'ensachage du minerai d'amiante.

  • Cet atelier est celui de la mine King.

  • Quand

    Cette photo a été prise en 1936. L'Asbestos Corporation of Canada est, avec la compagnie Keasbey & Mattison (mine Bell), la seule à avoir équipé ses ateliers d'un collecteur de poussière, et ce dès la première moitié des années 1920.

  • Qui

    Ces travailleurs respirent probablement moins de poussière que ceux de la grande majorité des autres ateliers.