1999.294.15 | Mine King, Thetford Mines, QC, 1933

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Mine King, Thetford Mines, QC, 1933
22 septembre 1933, 20e siècle
Sels d'argent sur papier
12.7 x 17.7 cm
Don de la succession de Mr. Alfred Penhale
1999.294.15
Cet artefact appartient au : © Musée minéralogique et minier de Thetford Mines
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Jusqu'à la fin du 19e siècle, les mines d'amiante étaient toutes à ciel ouvert. Après quelques expériences souterraines sans lendemain à Broughton et à Black Lake, une première exploitation mixte (à ciel ouvert et par galeries) voit le jour à la mine Bell dès 1901. Cette méthode dite des glory holes a été adoptée dans la plupart des mines pour l'exploitation de plusieurs gros gisements à faible teneur en amiante. En 1930, l'Asbestos Corporation Limited inaugure la première véritable carrière d'exploitation souterraine dans l'industrie de l'amiante.

  • Quoi

    Dans cette mine souterraine, le bois ne constitue plus la base du système de soutènement. Pour la première fois, on utilise l'acier pour fabriquer les poutres de consolidation, les étançons, les cadres, les supports, les couloirs ainsi que le revêtement des passages pour les travailleurs. Ces dispositions, d'abord destinées à éliminer la présence de fibres ligneuses pouvant contaminer l'amiante, apportent sans doute une plus grande sécurité aux travailleurs du sous-sol.

  • Nous sommes au fond de la mine King, à Thetford Mines. Deux mineurs s'apprêtent à remonter à la surface.

  • Quand

    Cette photo a été prise le 22 septembre 1933.

  • Qui

    Nous voyons ici des muckers ou des grizzly-men. Les muckers, affectés au chargement du minerai, poussent des brouettes ou remplissent à la pelle des wagons de sept tonnes. Les grizzly-men, quant à eux, ont la responsabilité, après un dynamitage, de réduire au moyen de foreuses les roches trop grosses pour poursuivre leur chute à travers le système de grilles à barreaux (grizzlies). Ils sont exposés au bruit et à la poussière. Les travailleurs qui veulent se désaltérer doivent puiser dans une chaudière de zinc sans couvercle après avoir écarté tant bien que mal la poussière qui se dépose abondamment à la surface de l'eau.