1997-408 | Évangéline : Un récit d'Acadie

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Livre
Évangéline : Un récit d'Acadie
Birket Foster
1866, 19e siècle
Papier
1.2 x 14.2 x 18.8 cm
Don de Laurie Landry
1997-408
Cet artefact appartient au : © Musée acadien de l'université de Moncton
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Un jour, une terrible maladie se répand dans Philadelphie. Les pauvres, atteints de la fièvre, vont mourir à l'hôpital. Notre héroïne, infatigable soeur de la Miséricorde, les soutient et les réconforte sans relâche.

Un dimanche, lors de sa visite quotidienne à l'hôpital, Évangéline aperçoit un vieillard sur son lit de mort. Il a les cheveux longs et grisonnants. À son grand étonnement, elle se rend compte que c'est son bien-aimé Gabriel ! Celui-ci ouvre ses paupières et tente de murmurer le nom d'Évangéline, puis il meurt dans ses bras.

Profondément attristée, Évangéline se résigne à l'ironie du destin et accepte humblement la volonté du Très-Haut.

Les deux amants reposeront finalement côte à côte, sous une pierre sans nom, dans un cimetière de Philadelphie.

  • Quoi

    Cette gravure montre Gabriel sur son lit de mort, dans les bras d'Évangéline. L'illustration figure dans une édition du poème Evangeline, A Tale of Acadie, publiée à Londres en 1866.

  • La scène se déroule dans un hôpital de Philadelphie, en Pennsylvanie.

  • Quand

    Les retrouvailles de Gabriel arrivent lorsque les deux amants ont atteint un âge avancé. On peut donc supposer que l'incident se situe au début du XIXe siècle.

  • Qui

    Ce dessin est une réalisation de Jane E. Benham, une des artistes qui avait aussi contribué à la première édition illustrée, publiée en 1850.