1995.26.41 | Renforth, le soir

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Peinture
Renforth, le soir
Alexander A. Watson
1904, 20e siècle
27.2 x 37.5 cm
Transfert de la Collection Saint John Art Club, 1995
1995.26.41
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Entre les recensements de 1901 et 1911, l'ensemble du Nouveau-Brunswick enregistre une augmentation de sa population. Toutefois, dans les comtés ruraux de Carleton, de Charlotte, de York, de Kings et d'Albert, le nombre d'habitants est en baisse. Les fermiers ont de plus en plus de difficulté à recruter des manoeuvres puisque beaucoup d'entre eux sont partis vers les centres urbains industrialisés.

L'art et la littérature du temps témoignent de la tendance à une urbanisation rapide en brossant un portrait romancé de la vie dans les petites localités et des valeurs rurales. Tableaux et romans sont empreints d'une nostalgie de la simplicité de la vie rurale. Dans les oeuvres littéraires, on fait fréquemment l'apologie des valeurs traditionnelles de l'Église et de la famille et on évoque le rêve d'une existence idyllique dans un cadre naturel, non souillé par les soi-disant démons de l'urbanisation moderne.

  • Quoi

    L'artiste Alexander Watson a peint ce tableau de 1904 intitulé Evening in Renforth à l'aquarelle sur graphite, sur papier vélin.

  • Originaire de Saint John, l'artiste Alexander Watson étudie les beaux-arts à New York. Il peindra plus tard de nombreux paysages et scènes de la vie quotidienne.

  • Quand

    Durant les premières années du XXe siècle, paraît aussi l'ouvrage The Heart That Knows (1906) du poète Charles G.D. Roberts (1860-1943), une oeuvre qui explore aussi les thèmes de la nostalgie et de l'idéalisme dans les régions rurales du Nouveau-Brunswick.

  • Qui

    Alexander Watson est membre du Saint John Art Club, qui organise des conférences publiques et des classes sur les beaux-arts.