1995-129 | Société l'Assomption

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Ruban
Société l'Assomption
1904
7 x 25.5 cm
Don du Centre d'études acadiennes
1995-129
Cet artefact appartient au : © Musée acadien de l'université de Moncton
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

À la fin du XIXe siècle, un bon nombre d'Acadiens émigrent vers les centres urbains de la Nouvelle-Angleterre en quête de travail dans les secteurs industriels. La population acadienne francophone sent le besoin de se regrouper afin d'assurer la survivance de sa langue et de sa culture. C'est ainsi qu'une société fraternelle, la Société l'Assomption, est fondée à Waltham, Massachusetts, en 1903.

La popularité de cette société de bienfaisance permet la fondation de quatre autres succursales la même année, toutes au Massachusetts. Elles prennent des noms qui rappellent l'histoire acadienne : Acadie, Port-Royal, Beauséjour, M.-F. Richard et D'Entremont. La première succursale au Canada, fondée en 1904 à Bouctouche, Nouveau-Brunswick, prend le nom d'« Évangéline ».

La Société l'Assomption joue un rôle important dans la promotion et la sauvegarde de la culture acadienne ; elle participe aux grandes manifestations patriotiques telles que les conventions nationales acadiennes. Sa devise est « Union, charité, protection ».

  • Quoi

    Ce ruban est celui du secrétaire-financier de la Société l'Assomption, succursale « Évangéline ». D'autres rubans de la Société l'Assomption existaient pour les postes de président, de trésorier, etc.

  • En 1913, la Société l'Assomption déménage son siège social à Moncton, Nouveau-Brunswick, et devient plus tard une compagnie d'assurance-vie.

  • Quand

    La première succursale canadienne de la Société l'Assomption est fondée le 25 juillet 1904.

  • Qui

    Le terme « Assomption » fait directement référence à une fête religieuse célébrant la patronne de la communauté acadienne : la Sainte Vierge.