19891046021-016 | William Pearce (à droite) et L. Periera sur le toit du porche de l'hôtel Dunmore, Alb., vers 1885

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
William Pearce (à droite) et L. Periera sur le toit du porche de l'hôtel Dunmore, Alb., vers 1885
Vers 1885, 19e siècle
Sels d'argent sur papier
12.7 x 17.8 cm
19891046021-016
Cet artefact appartient à : © Sir Alexander Galt Museum and Archives
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Il y a cependant un fonctionnaire qui voit les choses sous un autre angle. William Pearce (1848-1930) est nommé membre du nouveau Conseil des terres fédérales en 1882. Le Conseil a pour mandat d'élaborer une politique d'aménagement du territoire pour le gouvernement canadien, et Pearce prend ce rôle très au sérieux. Il parcourt l'Ouest canadien et les États-Unis et se familiarise avec les techniques d'irrigation des mormons et avec leurs types de peuplement. L'Église mormone encourage la création de hameaux, où les résidants obtiennent suffisamment de terre pour y pratiquer l'agriculture, mais où ils ne sont pas dispersés comme dans le système de quadrillage en vigueur dans l'Ouest canadien. En 1883, convaincu du bien-fondé de l'irrigation et du système des hameaux, Pearce commence à faire pression sur ses supérieurs au gouvernement afin de faire adopter ces deux méthodes dans l'Ouest canadien. En fait, Pearce insiste tant que pendant un certain temps, il lui sera interdit de parler d'irrigation en public. Mais il ne lâche pas prise, et à la fin des années 1890, il réussit à convaincre le gouvernement fédéral.

  • Quoi

    Voici une photographie de William Pearce (à droite) et de L. Periera sur le toit du porche de l'hôtel Dunmore, vers 1885.

  • Dans le cadre de son travail, Pearce a obtenu le mandat de rédiger, en 1894, la Northwest Irrigation Act, loi qui régissait le développement des ressources en eau dans l'Ouest canadien jusqu'à ce que cette responsabilité soit transmise au gouvernement provincial en 1905.

  • Quand

    Lorsqu'il est arrivé dans l'Ouest en 1874, Pearce faisait partie des dix arpenteurs-géomètres chargés d'effectuer les levés des Territoires du Nord-Ouest. En 1891, il était activement engagé dans l'évaluation des pratiques et des lois en matière d'irrigation en vigueur dans l'ensemble de l'Amérique du Nord.

  • Qui

    Pearce était considéré par certains de ses collègues comme un incorrigible rêveur, mais sa vision et sa foi dans l'irrigation ont transformé une grande partie de l'Ouest canadien.