1989.69.24 | Embâcle, cours supérieur de la rivière Saint John

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
Embâcle, cours supérieur de la rivière Saint John
1911, 20e siècle
27.6 x 19.1 cm
Don de Sylvia Yeoman
1989.69.24
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

La dangereuse tâche consistant à débloquer un embâcle était accomplie sur une base entièrement volontaire. Elle consistait à trouver et à couper la bille clef qui créait l'embâcle et, avec de la chance, à se rendre assez rapidement en lieu sûr. On disait parfois de ces volontaires qu'ils faisaient « sauter la "jam" ».

  • Quoi

    Les contremaîtres essayaient d'éviter le recours à la dynamite, qui endommageait les billes, mais quand tous les autres moyens avaient échoué, c'est à cette méthode infaillible qu'il fallait parfois recourir.

  • Lorsqu'un embâcle commençait à se défaire, le draveur avait deux solutions : se précipiter vers la rive ou rester en équilibre sur les billes et descendre le courant à vive allure.

  • Quand

    Parfois, il fallait plusieurs jours pour défaire un embâcle, mais quand c'était enfin fait, les hommes poussaient des cris de joie.

  • Qui

    Les Anthony Barrett, Jimmy Phalen et Guy Reed, qui ont tous péri par noyade alors qu'ils tentaient de défaire un embâcle, ont été immortalisés par des poèmes et des chansons.