1989.69.115 | Goulot de triage du bois flotté de la Saint John Lumber Company

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Goulot de triage du bois flotté de la Saint John Lumber Company
1911, 20e siècle
12.6 x 29.7 cm
Don de Sylvia Yeoman
1989.69.115
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Le goulot de triage était un couloir formé par des billes par-dessus lesquelles d'autres billes étaient empilées jusqu'à une hauteur de deux ou trois pieds, à intervalles réguliers. Plusieurs douzaines d'hommes se tenaient de chaque côté des traverses, tenant à la main une longue gaffe, et triaient le bois selon l'estampille de la compagnie. Ensuite, les billes appartenant à la même compagnie étaient rassemblées en ce qu'on appelait les radeaux, éléments constitutifs des trains de bois flotté ou « cages », qui allaient parcourir l'étape finale du périple vers les scieries.

Source : circuit web 'En bûcher un coup : La vie de bûcheron au Nouveau-Brunswick' de Musée du Nouveau-Brunswick (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Un radeau comprenait de 25 à 30 billes.

  • Les goulots de triage étaient situés à la jonction de cours d'eau importants, là où les anses procuraient une étendue d'eau profonde à l'écart du courant rapide de la rivière.

  • Quand

    En 1870,le gouvernement fédéral a décrété que toutes les billes devaient porter la marque de commerce de leur propriétaire.

  • Qui

    Les hommes travaillant dans le goulot de triage devaient avoir de bons yeux pour être capables de reconnaître et de trier les diverses estampilles.