1989.108.495 | S. Jagoe, A. Calhoun et S. MacDonald au monument funéraire de Peter Emberley avec la couronne de fleurs du Festival de la chanson populaire de Mirarmichi, cimetière catholique romain de St. Joachim, Boiestown, N.-B.

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
S. Jagoe, A. Calhoun et S. MacDonald au monument funéraire de Peter Emberley avec la couronne de fleurs du Festival de la chanson populaire de Mirarmichi, cimetière catholique romain de St. Joachim, Boiestown, N.-B.
Dupuis Studio
1963, 20e siècle
20.6 x 25.4 cm
Don du Dr. Louise Manny Estate
1989.108.495
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

En plus d'avoir à lutter contre le froid, les bûcherons devaient composer quotidiennement avec les dangers liés au travail en forêt. Ainsi, en 1882, Peter Emberley, jeune bûcheron de l'Île-du-Prince-Édouard, perdait la vie alors qu'il chargeait des billes sur un traîneau près de Boiestown, au Nouveau-Brunswick. John Calhoun, qui travaillait avec lui ce jour-là, a transporté le malheureux jusqu'à une ferme des environs, où le jeune mourant, pris de délire, s'est mis à parler de la maison de son enfance et de sa mère tant aimée. Il a par la suite été enterré au cimetière catholique de Boiestown, non loin de la partie sud-ouest de la rivière Miramichi, au milieu d'une tempête de neige si intense que le prêtre n'a même pas pu se rendre jusqu'à la tombe.

Plus tard, Calhoun a écrit une ballade intitulée « Peter Emberley », qui est devenue une des chansons les plus populaires le long de la rivière et dans les camps de bûcherons du Nouveau-Brunswick.

Source : circuit web 'En bûcher un coup : La vie de bûcheron au Nouveau-Brunswick' de Musée du Nouveau-Brunswick (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Les branches qui se brisaient lors des tempêtes ou qui se détachaient accidentellement lors du travail d'abattage ou de débardage étaient appelées « faiseuses de veuves ».

  • Boiestown est située dans la partie sud-ouest de la rivière Miramichi, au centre du Nouveau-Brunswick.

  • Quand

    En août 1963, une cérémonie funéraire à la mémoire d'Emberley a eu lieu en présence d'un prêtre.

  • Qui

    Les bûcherons croyaient que le fait de chanter « Peter Emberley » en forêt portait malchance.