1987.17.32 | The Hermitage, Fredericton, N.-B.

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Estampe
The Hermitage, Fredericton, N.-B.
Timothy O'Connor (1810 - 1891)
1840-1850, 19e siècle
30.3 x 47.4 cm
Don du Dr. William Francis Ganong, 1942
1987.17.32
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Timothy O'Connor (1810-1891) est né en Irlande, mais il débarque en 1826 au Nouveau-Brunswick avec son père, Michael O'Connor, qui deviendra par la suite une figure connue à titre d'arpenteur adjoint provincial. Timothy O'Connor est encore jeune lorsqu'il se joint au bureau des terres de la Couronne; il est ensuite promu au poste de dessinateur en chef, une fonction qu'il exercera durant quelque 25 ans. O'Connor Jr. épouse Eleanor Cooney et s'intègre aisément au sein de la communauté. Les O'Connor élèveront une famille nombreuse composée du révérend Arthur O'Connor, recteur de Peshtigo, au Wisconsin; de Mary Jane O'Connor, soeur grise au Québec; de Timothy O'Connor, un éminent marchand de Fredericton; et de Charles O'Connor, avocat et à une certaine époque rédacteur en chef du journal The New Hampshire Catholic et, plus tard, consul américain à Yarmouth, en Nouvelle-Écosse.

Coloriée à la main, cette lithographie de 1830 a été réalisée par Timothy O'Connor, d'après John Grant.

Source : circuit web 'Ils sont venus d'Irlande' de Musée du Nouveau-Brunswick (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    On utilise la lithographie pour transférer sur le papier une image créée depuis une surface plane comme une pierre calcaire taillée, préparée de manière à ce que certaines portions absorbent l'encre alors que d'autres la refusent.

  • Fredericton, la capitale du Nouveau-Brunswick, est le sujet d'un grand nombre d'esquisses, d'estampes et de tableaux du XIXe siècle.

  • Quand

    Des estampes de cette nature, qui étaient publiées régulièrement, retraçaient l'exploration, la colonisation et le développement progressif du Nouveau-Brunswick au XIXe siècle.

  • Qui

    William Frances Ganong, le donateur de cet artefact, était un botaniste et historien réputé qui recueillait des informations et des images sur le passé du Nouveau-Brunswick.