1981.70 | Employés du chantier naval, Grant & Horne, Saint John, N.-B.

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
Employés du chantier naval, Grant & Horne, Saint John, N.-B.
Reid & McDonald
Vers 1917, 20e siècle
25 x 119.5 cm
Don de George B. Patterson.
1981.70
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Trois types de chantiers produisent des voiliers en bois au Nouveau-Brunswick :

-les petits chantiers ruraux qui, à l'occasion, construisent des goélettes ou des sloops;

-les chantiers de taille moyenne, situés hors des grands centres comme Saint John, qui peuvent faire des bateaux de tous les types ou de toutes les tailles, habituellement pour des acheteurs locaux;

-Les chantiers navals les plus importants, spécialisés dans la construction de grands bateaux, qui fabriquent des navires océaniques pour des clients locaux et étrangers.

La construction d'un voilier en bois est une opération complexe. Dans les chantiers navals, plusieurs ouvriers sont non spécialisés, alors que les autres sont des artisans qui ont appris leur métier comme apprentis. Ces derniers sont les calfats, les monteurs, les voiliers et les sculpteurs de figures de proue. De nombreux ouvriers sont à l'emploi du chantier naval, mais une bonne partie du travail est confiée à des artisans à l'extérieur.

Source : circuit web 'Le vent dans les voiles' de Musée du Nouveau-Brunswick (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Une équipe peut être formée de cinquante ouvriers ou plus, selon la taille du bateau à construire.

  • Quelques-uns des plus grands centres de construction navale au Nouveau-Brunswick au 19e siècle sont : Bathurst, Miramichi, Richibouctou, Moncton, Sackville, Dorchester, Clifton/Moss Glen, Oromocto, Saint Martins, Saint John, Saint Andrews.

  • Quand

    Ce sont Reid et McDonald, du 74, rue Germain à Saint John, qui ont à l'origine pris cette photographie panoramique en 1917.

  • Qui

    Sur cette photographie d'un chantier naval de Saint John figurent des menuisiers, des calfats, des mécaniciens en machinerie, des charpentiers de marine, des ouvriers chargés de faire les schémas de montage et d'autres.