1981.32.2 | Boîtes à petits fruits

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Boîtes à petits fruits
1898, 19e siècle
10.3 x 13 cm
Musée du Nouveau-Brunswick
1981.32.2
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Dans les plaines de la province, dans les vallées fluviales, la récolte de foin, d'avoine, de sarrasin, de maïs, de pommes de terre et autre cultures racines atteint des niveaux significatifs à partir de 1860. On estime qu'en 1870 les cultivateurs du Nouveau-Brunswick produisent assez de sarrasin pour fournir à chaque citoyen 250 pains, ou plus probablement, leur équivalent en crêpes, un aliment de base. La production de lait et de viande était aussi en hausse. Dans certaines paroisses, on fabrique annuellement près de 400 livres de beurre. La confection de vêtements en toile et en laine devient une industrie familiale et génère des surplus qui sont vendus à l'extérieur de la collectivité. La production de fruits, principalement des pommes et des baies, est devenue plus importante vers la fin du siècle. Les produits étaient envoyés par bateau soit frais soit en conserves.

Cette boîte et ses casseaux ont été fabriqués en 1898 dans un petit atelier de menuiserie à New Jerusalem, Queens County, pour Charles E. Gorham de Glenwood, Kings County.

  • Quoi

    Les boîtes étaient faites à la main à l'aide d'agrafes et d'un marteau de tapissier.

  • Les comtés de Kings et Queens sont demeurés le coeur de la production commerciale de fraises au Nouveau-Brunswick.

  • Quand

    La forme octogonale des boîtes précède la forme carrée, qui devient plus fréquente à partir de 1925.

  • Qui

    Charles E. Gorham, producteur de fraises, possédait probablement un grand nombre de ces contenants.