1981-051_3863a | Les ponts naturels de la Colombie-Britannique

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
Les ponts naturels de la Colombie-Britannique
Edward Brothers
Vers 1916, 20e siècle
Sels d'argent
23.5 x 17.5 cm
Don de Mr. Bas Collins
1981-051_3863a
Cet artefact appartient à : © North Vancouver Museum and Archives
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Avant qu'un service régulier de transport par traversier, que les ponts et les tramways ne permettent d'atteindre la rive nord, les aventuriers non autochtones devaient franchir le passage Burrard dans un bateau à rames ou, peut-être, une pirogue. Certains ont pu faire la longue marche vers l'ouest le long de la plage, à partir de la vieille ville forestière de Moodyville. Avec ses gorges spectaculaires, sa pêche abondante et la route d'accès à l'usine hydraulique, ouverte dans les années 1880, la rivière Capilano et ses canyons constituaient une destination de choix pour les mordus du plein air. La vallée doit son nom à un certain Ki-ap-a-la-no, premier autochtone à s'être établi à l'embouchure de la rivière, qui devint un jour chef de nation. Au moment où cette photo fut prise, un tramway menait les voyageurs à la vallée de la rivière Capilano et ses deux hôtels, mais les sentiers à travers les bois n'étaient pas encore bien délimités. Les jeunes pêcheurs marchaient tant bien que mal le long des berges ou traversaient les ponts naturels pour se rendre aux fosses regorgeant de poissons. Certains des gigantesques arbres du secteur ont d'ailleurs pu être abattus délibérément pour servir de passerelles.

  • Quoi

    Des aventuriers de la première heure pêchent dans la rivière Capilano. Des arbres tombés ou abattus leur permettent de traverser la rivière.

  • Cette image représente vraisemblablement un endroit situé à l'extrémité supérieure ou inférieure d'un des deux canyons de la rivière Capilano.

  • Quand

    Cette photo a été prise durant la Deuxième Guerre mondiale. À cette époque, le canyon était déjà fréquenté par des non-autochtones depuis vingt-cinq ans.

  • Qui

    Les frères Edwards - Edgar Herbert, George William et Arthur Neil - sont les auteurs de cette photo. Figurant parmi les premiers photographes renommés de Vancouver, ils tenaient un studio rue Cordova.