1979.118.28 | Couvre-lit

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Couvre-lit
Mary Rebecca Walker
1888, 19e siècle
207 cm
Don de E. Jacqueline Davis, 1979
1979.118.28
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Nous en savons très peu sur la vie d'adulte de Frances Allen Jack (1854-1913). Nous savons par contre qu'elle ne s'est jamais mariée et qu'elle est demeurée dans la maison familiale jusqu'à sa mort le 7 août 1913. La poupée Lady Blanche Paulet offerte en 1862 à la jeune Fanny par sa mère Emma (1825-1895) n'est sans doute qu'un des innombrables témoignages d'affection de la mère à l'égard de ses filles. Ce couvre-lit, cadeau de la fête des Mères, témoigne des preuves d'amour qu'Emma Jack recevait en retour. Brodé de laine vert pâle et composé de blocs de motifs de fleurs et de feuilles disposés en alternance, le couvre-lit porte la première lettre du prénom de chacune des sept filles d'Emma Carleton Kenah Jack, par ordre de naissance: Mary Rebecca Walker (1845-1929) ; Alice Delacour Jack (1847-1921) ; Edith Herbert Street (1849-1922) ; Frances Allen Jack (1854-1913) ; Emma Carleton Kenah Jack (1856-1918) ; Helen Ramsay Jack (1861-1934) et Beatrice Dearwyn MacKenzie (1863-1931).

  • Quoi

    Utilisé tant pour sont côté pratique que décoratif, le couvre-lit était l'élément le plus visible du lit puisqu'il recouvrait le reste de la literie.

  • Emma Carleton Kenah Jack fréquentait l'église anglicane St. Paul, située tout près de sa maison, Carrig Leagh.

  • Quand

    Ce couvre-lit a été offert à Emma Jack le 11 mars 1888 à l'occasion de la fête des Mères, qui correspondait cette année-là au quatrième dimanche du carême.

  • Qui

    E. Jacqueline Davis, l'arrière-petite-fille d'Emma Carleton Kenah Jack, a donné ce couvre-lit au Musée du Nouveau-Brunswick en 1979.