19731722016 | Équipe d'ouvriers et matériel tiré par des chevaux au canal d'irrigation de la rivière Milk près du passage du « septième mille », Alb., 1904

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
Équipe d'ouvriers et matériel tiré par des chevaux au canal d'irrigation de la rivière Milk près du passage du « septième mille », Alb., 1904
1904, 20e siècle
Sels d'argent sur papier
19731722016
Cet artefact appartient à : © Sir Alexander Galt Museum and Archives
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Dans son livre intitulé Quenching the Prairie Thirst, John Gilpin explique en ces termes les modalités du contrat d'irrigation entre le gouvernement du Canada et l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours : « Le contrat portait sur la construction d'un canal d'irrigation, sur sa gestion subséquente et sur la colonisation de deux villes. Le programme de construction reposait sur le plan initial de 1895 du gouvernement fédéral pour le canal St. Mary, tel que modifié par Anderson. Les ouvriers mormons touchaient la moitié de leurs salaires en espèces et le reste sous forme de terres offertes à un tarif de 3 $ l'acre. La terre devait être dotée d'un droit d'usage permanent de l'eau. La construction devait débuter au plus tard le 1er septembre 1898, et au 1er décembre 1899, les entrepreneurs devaient avoir fait au moins 100 000 $ ».

  • Quoi

    La méthode de construction du canal figurant sur cette photographie est celle qui fut employée de 1898 à 1900.

  • On peut voir sur cette photographie datant de 1904 une équipe d'ouvriers et du matériel tiré par des chevaux au travail sur le canal de la rivière Milk près du passage du « septième mille ».

  • Quand

    Ironie du sort, les précipitations ont été plus abondantes en 1898 et 1899 qu'elles ne l'avaient été depuis de nombreuses années. Les sections terminées du canal ont été endommagées par les inondations, et les pluies torrentielles ont retardé les nouveaux travaux de construction et la colonisation des villes de Magrath, Raymond et Stirling.