1970.10 | Chaise

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Chaise
(Attributed to / Attribué à) James Knox and Willi
Vers 1875, 19e siècle
103 x 59.5 x 52 cm
Don de Florence Allison Coombes
1970.10
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Un port de commerce maritime comme Saint John, St. Andrews ou Miramichi est constamment exposé au monde extérieur. Dès les débuts du XIXe siècle, de nombreux artisans immigrants, dont Thomas Nisbet, Alexander Lawrence et Daniel Green, arrivent au Nouveau-Brunswick et exercent le métier d'ébéniste. Ces hommes s'inspirent des plus récents styles et des influences étrangères pour réaliser des meubles de première qualité. Plusieurs ébénistes perpétuent leur héritage jusqu'à la fin de la seconde moitié du siècle en produisant des pièces de qualité supérieure et au goût du jour.

La vente de ces pièces exceptionnelles n'est pas limitée aux centres de production urbains; elle s'étend aux vallées fluviales, jusqu'à l'intérieur de la province. Grâce au transport rapide des marchandises par bateau fluvial, des fermiers prospères, des bûcherons et des hommes d'affaires de l'arrière-pays achètent, pour décorer leurs maisons, beaucoup d'objets semblables à ceux qu'on trouve dans les résidences des habitants fortunés de la côte, tels que cette chaise.

Source : circuit web 'Une fenêtre sur le monde : Les rivières du Nouveau-Brunswick' de Musée du Nouveau-Brunswick (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    La chaise en noyer et en érable comporte un siège en tapisserie.

  • Knox et Thompson ont fabriqué un grand nombre de meubles de première qualité pour le marché des Maritimes.

  • Quand

    Fondée en 1848, l'entreprise de Knox et Thompson semble avoir fermé ses portes à l'époque du grand incendie de Saint John, en 1877.

  • Qui

    On attribue la fabrication de cette chaise à James Knox et à William Thompson, qui dirigent une entreprise de meubles à Saint John au milieu du XIXe siècle.