1968.65 | Construction

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Construction
1875-1900, 19e siècle
30 cm
Achat de Howard Erb
1968.65
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Si les matelots construisaient des navires à l'intérieur des bouteilles, les bûcherons n'avaient rien à leur envier, car ils avaient le scrimshaw. Cette structure composée de bois, d'ivoire, de verroterie et de laine témoigne d'un sentiment religieux, comme l'indique la présence des cloches et de la croix. En raison de leur relatif isolement, les camps de bûcherons recevaient rarement la visite des prêtres et des pasteurs. De toute évidence, le créateur de cette sculpture avait su garder sa foi bien vivante.

Source : circuit web 'En bûcher un coup : La vie de bûcheron au Nouveau-Brunswick' de Musée du Nouveau-Brunswick (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Le scrimshaw est un art consistant à graver ou à sculpter sur des morceaux d'ivoire, d'os de baleine ou de bois.

  • Quand un prêtre ou un pasteur arrivait dans un camp, la « cookerie » faisait office d'église, car il s'agissait souvent du lieu le plus spacieux.

  • Quand

    Un vieux bûcheron a dit un jour n'avoir vu qu'une fois dans sa vie un travailleur forestier en train de lire la Bible dans un camp.

  • Qui

    À part les Français et certains Irlandais, les bûcherons n'étaient pas considérés comme des hommes religieux.