1967.4 | Râpe

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Râpe
Vers 1900, 19e siècle ou 20e siècle
43 x 18 cm
1967.4
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Au Nouveau-Brunswick, les comtés majoritairement peuplés par les Acadiens ne connaîtront pas durant la première décennie du XXe siècle l'exode démoralisant que subissent les comtés ruraux anglophones. Les comtés de Restigouche, Gloucester, Northumberland, Madawaska et Victoria conservent et même augmentent leur population. Cette situation s'explique en partie par le sentiment nationaliste très fort qui anime la société acadienne. La renaissance acadienne, comme on a appelé ce mouvement, a été encouragée par l'élite acadienne au cours des deux décennies précédentes. Si les régions rurales habitées par les Acadiens n'ont pas enregistré de déclin de population, c'est aussi parce que les Acadiens ont fait de l'agriculture un moyen de subsistance qui les unit dans la défense de leur caractère distinct. Ainsi, on encourage les fermiers à se spécialiser et beaucoup d'entre eux commencent à cultiver la pomme de terre. Cette spécialisation agricole contribuera à assurer la survie des fermes acadiennes, toutefois l'idéal romantique de la vie sur une ferme acadienne s'en trouvera menacé.

Beaucoup de cultivateurs doivent choisir entre abandonner leur terre ou mécaniser leur ferme. Les pénuries croissantes de terre contribuent elles aussi à une mécanisation accrue, les fermiers cherchant souvent des moyens de maximiser la production sur des parcelles de terre de plus en plus petites. Cependant, la mécanisation se traduit par une baisse de la demande en ouvriers agricoles. En réaction, certains Acadiens partent se chercher du travail en Nouvelle-Angleterre D'autres exercent de nouveaux métiers dans les industries forestière et poissonnière en pleine expansion.

  • Quoi

    Les râpes faites à la maison étaient fabriquées au moyen des matériaux qu'on avait sous la main. Dans le cas présent, les sections en bois proviennent d'une chaise.

  • Les pommes de terre étaient un produit de base de l'alimentation acadienne. On les entreposait souvent dans une cave à légumes pour les protéger du froid intense de l'hiver.

  • Quand

    La récolte des pommes de terre et d'autres légumes-racines avait généralement lieu à la mi-octobre, après la moisson.

  • Qui

    Les femmes et les enfants participaient à la récolte des pommes de terre en automne. Il fallait pouvoir compter sur toutes les mains disponibles afin de battre de vitesse les pluies automnales et les gels imminents.