1963.111 | Ancre du « Marco Polo »

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Ancre
Ancre du « Marco Polo »
William Vandervalk
1883, 20e siècle
270 x 190 cm
Musée du Nouveau-Brunswick
1963.111
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Le Marco Polo subit des dommages quand, pris dans une tempête et faisant eau, il s'échoue le 25 juillet 1883 à Cape Cavendish, dans l'Île-du-Prince-Édouard. Un mois plus tard, environ, il est frappé par une autre tempête violente et coule. C'est à Lucy Maud Montgomery, qui assista au naufrage quand elle était enfant, que nous devons l'un des compte-rendus les plus exacts de la tragédie. Elle raconte comment ce jour-là les vagues atteignaient la hauteur des montagnes et le bateau était pirs dans une scène qu'elle n'oublierait jamais. Le bateau s'est échoué à environ 300 m du rivage, et « le mât de misaine et le grand mât de fer portant le mât d'artimon se sont écroulés dans un craquement qui pouvait être entendu des milles à la ronde malgré les bruits de la tempête ».

Cette ancre a été retrouvée sur les lieux du naufrage en 1962. Cent cinquante ans après son lancement, le Marco Polo demeure le bateau le plus connu du Nouveau-Brunswick et sera pour toujours le plus rapide du monde.

  • Quoi

    L'ancre pèse approximativement 450 kg et mesure 2,7 m de hauteur.

  • Le Marco Polo fait route vers Londres au départ de Montmorency, au Québec, quand il est frappé par une forte tempête dans le golfe du Saint-Laurent.

  • Quand

    Lucy Maud Montgomery soumet en 1891 à un concours parrainé par le Montreal Witness un texte intitulé «The Wreck of the Marco Polo» (Le naufrage du Marco Polo).

  • Qui

    Frank Lewis et Tommy Gallant trouvent l'épave à environ 10 mètres de profondeur en 1962.