1963.100A | Marquoir

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Marquoir
Catherine Hallett (1773-1827)
Vers 1785, 18e siècle
11.4 x 11.4 cm
Legs de Catherine Celia Robinson, 1953
1963.100A
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

John Sinnott s'établit d'abord sur une parcelle de terre qu'il loue de Robert Smyth dans le canton de Gage. Toutefois, après l'arrivée des loyalistes en 1783, les terres de Smyth tombent en déshérence et Sinnott doit déménager. Il se réinstalle à l'embouchure de la rivière Saint-Jean et y ouvre une école en 1784. Il obtient par la suite un poste de commis à l'intendance et exerce rapidement un rôle de premier plan dans la nouvelle ville de Saint John.

La seconde épouse de Sinnott, Catherine Hallett, a confectionné ce marquoir sur canevas à la fin du XVIIIe siècle.

Source : circuit web 'Ils sont venus d'Irlande' de Musée du Nouveau-Brunswick (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Avant le XIXe siècle, les travaux d'aiguille étaient la principale contribution des femmes aux arts décoratifs.

  • Catherine Hallett est née à Hallett Cove, près de New York.

  • Quand

    Catherine Hallett est née le 30 août 1773.

  • Qui

    Catherine Hallett était la fille des loyalistes new-yorkais Samuel et Elizabeth Lamb Willson Hallett.