1948.13 | Calice d'Ardagh

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Calice
Calice d'Ardagh
1930, 20e siècle
Argent
15.3 x 25 cm
Legs du très Honorable Richard Bedford, Vicomte Bennett
1948.13
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Sur le front constitutionnel, la Conférence impériale de 1930 engendre le Statut de Westminster (adopté en 1931), qui confère une certaine autonomie aux dominions de l'Empire. Si le Canada tire profit de cette mesure législative, ce sont deux dominions en apparence plus radicaux, l'État libre d'Irlande et l'Afrique du Sud qui sont à la tête de ce mouvement autonomiste.

À titre de premier ministre du plus ancien dominion de l'Empire, R.B. Bennett (1870-1947) est traité avec respect durant son voyage à travers les îles Britanniques à l'automne 1930. Lors d'une visite dans l'État libre d'Irlande, il reçoit une réplique en argent sterling du calice d'Ardagh, un ancien calice en argent qui fait la fierté de l'État. Cette décision de remettre une reproduction d'un objet si emblématique à Bennett montre le prestige que le premier ministre canadien avait auprès des autres dirigeants.

  • Quoi

    Ardagh, qu'on écrit aussi parfois « ardach », signifie haute plaine ou haut champ.

  • Conservé au musée national d'Irlande, l'original du calice d'Ardagh est considéré comme le plus bel exemple de l'art métallurgique du VIIIe siècle.

  • Quand

    L'original du calice d'Ardagh a été trouvé en 1868 par deux hommes qui ramassaient des pommes de terre.

  • Qui

    On ignore qui est l'auteur du calice d'origine, tout comme la véritable fonction à laquelle l'objet était destiné.