1764 | La construction du pont Lions Gate

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
La construction du pont Lions Gate
David Loughnan
Mars 1938, 20e siècle
9 x 13 cm
1764
Cet artefact appartient à : © North Vancouver Museum and Archives
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Comme il n'y avait pas d'escarpement du côté nord, un viaduc en pente de 2 196 pieds (669 m) a dû être construit pour mettre la route de plain-pied avec le pont. Il a été construit conformément à la déclivité maximale permise de 5 % de pente. Les travailleurs ont coulé les dés que l'on voit sur cette photo pour les 27 piliers en acier. Afin de donner au pont de belles proportions, ces piliers sont de plus en plus espacés à mesure que la structure s'élève. Au nord du viaduc, le remblai de gravier supportant l'assiette de route a entièrement modifié la topographie du site. Une culée en béton à la limite du remblai de gravier, que l'on voit en chantier à l'avant-plan, marquait le début des ouvrages en acier ; elle a été ensuite couverte par le remblai. Un monte-matériaux mobile (à gauche au centre de la photographie) de 120 pieds (37 m) de hauteur, pourvu d'une flèche de 75 pieds (23 m) et se déplaçant le long d'un rail, permettait de soulever les piliers du viaduc pour les mettre en place.

  • Quoi

    La légende du photographe David Loughnan se lit ainsi : « Vue depuis le haut de la culée de béton à la fin du viaduc en chantier. »

  • Le viaduc a été construit sur la rive nord du chenal First Narrows, sur la plaine inondable de la rivière Capilano. Le terrain de cette réserve appartenait à la bande autochtone des Capilanos.

  • Quand

    Cette photo a été prise le 2 mars 1938. Les premières structures d'acier devant supporter le viaduc ont été érigées le 25 novembre 1937.

  • Qui

    Un agent nommé par le ministère des Affaires indiennes a cédé les droits de propriété des terres de la réserve nécessaires à la construction de l'accès nord du pont. La bande autochtone des Capilanos n'a pas été consultée au cours du processus d'approbation.