1618 | La construction du pont Lions Gate

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
La construction du pont Lions Gate
David Loughnan
Octobre 1937, 20e siècle
8 x 13 cm
1618
Cet artefact appartient à : © North Vancouver Museum and Archives
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Quand est venu le temps de construire les pilots de fondation des deux pylônes du pont, les conditions du terrain différaient considérablement d'un côté et de l'autre du chenal First Narrows. À cause de l'escarpement du côté du parc Stanley, les fondations sud ont dû être construites dans l'eau - tâche rendue difficile par les forts courants et la marée. Après avoir mis à niveau le lit de l'océan par dynamitage, on a mis en place des caissons (des compartiments étanches) permettant de construire sous l'eau. Ces structures rondes pouvant atteindre le fond rocheux mesuraient 48 pieds (15 m) de diamètre et 41 pieds (13 m) de hauteur. Fabriqués en acier, en béton et en bois, ces caissons ont été construits sur la rive, apportés au bon endroit par flottaison, puis immergés. Une fois les semelles de fondation construites à l'intérieur des caissons, le beau revêtement de granite prévu par les architectes a été appliqué sur la portion des pilots visible au-dessus de l'eau.

  • Quoi

    Une photographie prise au début du chantier. Le photographe a écrit : « Les deux caissons sont en position et on s'apprête à les immerger. »

  • Ces travaux ont lieu au sud des First Narrows, chenal marquant l'entrée de la baie de Burrard Inlet, en bas de l'escarpement, au bout de la levée d'accès du parc Stanley.

  • Quand

    Cette photo a été prise le 6 octobre 1937, un peu plus de six mois après le début des travaux.

  • Qui

    Le photographe amateur et résidant de North Vancouver David Loughnan a pris cette photo et bien d'autres qui permettent de suivre la progression du chantier.