12996 | Figure de poupe du « Marco Polo » représentant un personnage vêtu à l'orientale

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Sculpture
Figure de poupe du « Marco Polo » représentant un personnage vêtu à l'orientale
(Attributed to / Attribué à) Edward Charters
1851, 19e siècle
94 x 162 cm
Don de John Johnston, 1922
12996
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Une fois la coque terminée, des maîtres artisans arment les cabines et installent l'appareil à gouverner et la machinerie du pont, de même que les garnitures en fer, les ancres et des kilomètres de cordage. Ils posent aussi les mâts, qui ont été taillés dans des troncs de pin pouvant mesurer jusqu'à 18 mètres. Les mâts sont implantés dans le corps du navire, à travers le pont; le pied de chacun des mâts se loge dans l'« emplanture », une rainure découpée dans la contre-quille.

Les voiliers portent comme ornement des sculptures en bois dont la plus connue est la figure de proue, placée à l'avant du navire. Celle qu'on voit ici, toutefois, était fixée à l'arrière du Marco Polo. Un des sculpteurs sur bois les plus respectés du Nouveau-Brunswick était John Rogerson, de Saint John. Ses oeuvres ont décoré des navires, des résidences, des entreprises et des églises.

Source : circuit web 'Le vent dans les voiles' de Musée du Nouveau-Brunswick (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    La sculpture en bois peint montre Marco Polo en tenue orientale. L'arrière du navire porte d'autres décorations, dont l'explorateur vêtu à l'occidentale, un éléphant et une étoile.

  • Edward Charters est né à Applegirth, en Écosse, en 1801.

  • Quand

    Edward Charters est mort dans le comté de York, au Nouveau-Brunswick, en 1882.

  • Qui

    Edward Charters de Saint John, à qui cette pièce est attribuée, était l'oncle de John Rogerson.