Recherchés! 500 000 Canadiens pour la Grande Guerre

5 suivantesConclusion
Introduction ANC-PA22739 MP-1987.34.7 M24608.34 ANC-C68841 MA-N10053 CTA-721 OA-S45043339
 

Introduction

Pourquoi des hommes s'enrôlaient-ils dans le Corps expéditionnaire canadien (CEC) - quelles stratégies les recruteurs utilisaient-ils pour les convaincre? En avril 1915, au lendemain de la bataille d'Ypres où 6 000 Canadiens sont tués ou blessés, personne ne peut plus prétendre que la guerre en France sera une affaire de courte durée. Au cours des douze mois qui suivront, près de 350 000 hommes canadiens (sur une population d'environ 4 millions d'hommes) endosseront l'uniforme kaki et partiront au combat. Brillamment orchestrée par le Canadien sir Max Aitken, un magnat de la presse établi en Grande-Bretagne, la propagande canadienne parviendra à persuader ses contemporains et les générations subséquentes que les soldats canadiens se sont battus avec courage et brio. Cependant, comme toujours, la vérité n'est pas aussi simple.